Pêche


  • A Saint-Floret coule La Couze* Pavin

    Née des eaux calmes, noires et profondes du lac de cratère « Le Pavin » dont elle porte le nom, la Couze Pavin est à l’inverse, vive, bondissante et claire. Après avoir reçu le renfort des eaux de ruisseaux, particulièrement à la fonte des neiges, elle serpente le long des verts pâturages du territoire de Besse et Saint-Anastaise avant de dévaler les cascades et autres Marmittes de Géants. Toutefois, il y est agréable de se promener le long du sentier de découverte ou d´y pêcher les nombreux poissons qui la peuplent.

Elle coule sur 40 km sous forme de torrents et de rases. Tumultueuse jusque vers Saint-Floret, elle devient plus sereine ensuite jusqu’à l’Allier qu’elle rejoint à Issoire.
* – Couze, mot auvergnat pouvant être traduit par torrent.
couze-pavin-a-saint-floret

  • AAPPMA CHIDRAC « la truite de la vallée »
    Adoptée en Assemblée générale, cette charte a pour vocation à définir les règles de comportement des pêcheurs adhérents et/ou des pêcheurs occasionnels fréquentant notre territoire. Elle ne se veut pas limiter à notre association, mais se doit de fédérer toute autre structure voisine ou non, souhaitant l’adopter…
    Charte du pêcheur de la Couze Pavin
    Il respecte l’environnement et soutient notamment :
    · le maintien d’écosystèmes aquatiques équilibrés ;
    · la protection des ruisseaux, rivières, étangs et lacs ainsi que de leurs berges contre les dégradations présentes et futures ;
    · la revitalisation des milieux aquatiques dégradés ;
    · le maintien de toutes les espèces de poissons, même de celles qui ne sont pas exploitées ;
    · le maintien d’effectifs supportables de prédateurs.
    Lors de l’exercice de la pêche, il s’engage à:
    · causer le moins de lésions possible aux poissons et à leur épargner des souffrances
    inutiles ;
    · ne pas mettre en danger les alevins, en piétinant notamment les frayères ;
    · ne pas mettre en danger les espèces protégées ;
    · adapter ses méthodes de capture aux mesures de protection des poissons ;
    · utiliser uniquement des moyens de pêche qui respectent les poissons et les eaux ;
    · utiliser l’hameçon sans ardillon ;
    · couper immédiatement le bas du fil si l’hameçon a été avalé trop profondément ;
    · remettre à l’eau avec le plus grand soin les captures qu’il ne compte pas conserver ;
    · tuer correctement les poissons pêchés ou respecter les principes de la protection des animaux lorsque les poissons sont gardés vivants.
    · respecter les propriétés riveraines en se comportant en « invité ».
    Dans le cadre de l’aménagement piscicole, le pêcheur accepte :
    · d’adapter son comportement pour favoriser l’exploitation dite « patrimoniale » de la ressource piscicole ;
    · les mesures prises par les gestionnaires en faveur de populations piscicoles saines et diversifiées ;
    · de favoriser les espèces menacées ;
    · de favoriser la reproduction des poissons dans le milieu naturel ;
    · de renoncer au repeuplement avec des poissons destinés à être repris immédiatement ;
    · de s’approprier un nombre annuel raisonnable de poissons pour sa consommation personnelle.
    Afin que la pratique de son loisir puisse être garantie à long terme, le pêcheur des Couzes se déclare prêt à:
    · être ouvert à l’évolution des techniques et points de vue ;
    · former également des pêcheurs qui ne font pas partie de son association ;
    · transmettre ses connaissances et expériences à tout pêcheur ou débutant le sollicitant ;
    · soutenir les efforts des associations et fédérations dans le domaine de la formation de jeunes pêcheurs.
    couze-pavin-a-saint-floret