Restauration

Restaurant La Couze Pavin

brasserie-la-couze-pavin

Bar, Brasserie, Restaurant – Tel. 09 86 58 52 44 ou Tel. 06 48 80 99 46
Alain Buors vous accueille et vous fera déguster des spécialités auvergnates, bretonnes et d’autres pays du Monde.
L’été, une terrasse ombragée vous permettra de vous restaurer près de la rivière La Couze Pavin.

Hôtel Restaurant Le Dristan

salle-restaurant

Si vous êtes à la recherche de saveurs traditionnelles, l’hôtel restaurant “Le Dristan” saura répondre à vos attentes.
Le Dristan » vous propose des spécialités auvergnates comme la truffade, le chou farci, les tripoux…
Pour l’organisation de banquets, une grande salle est à votre disposition.
Le Dristan – Quai de la Couze – 63320 St-Floret
Tél. 04 73 71 11 76 fax: 04 73-71 18 33 hotelledristan.perso.sfr.fr/
restaurant-le-dristan

La Chaîne des Puys et la Faille de Limagne inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Appuyée par l’État, cette inscription est l’aboutissement d’une longue démarche de 11 années initiée par le Président du Département du Puy-de-Dôme, Jean-Yves GOUTTEBEL.

Ce paysage unique, qui représente le premier bien naturel français inscrit dans l’Hexagone et un des rares biens tectoniques du Patrimoine mondial, rejoint une liste prestigieuse qui comprend notamment le Grand Canyon, le delta de l’Okavango, le Kilimandjaro ou la Grande Barrière de corail.

Ce Haut lieu tectonique a été reconnu par l’UNESCO comme un site géologique exceptionnel. L’alignement volcanique de la Chaîne des Puys et la grande faille de Limagne sont les témoins d’un phénomène colossal qui façonne le visage de la Terre : la rupture des continents. Tel un théâtre naturel, le site donne à voir comment la croûte terrestre s’est fracturée, effondrée, laissant remonter les magmas et soulevant massivement la surface. Cette histoire géologique transparait magnifiquement dans les paysages et accompagne l’imaginaire du visiteur lorsqu’il contemple ces volcans verdoyants et ce qui aurait pu être un nouvel océan.

Véritable projet de territoire, la candidature a mobilisé les collectivités locales, les entreprises, les associations et les habitants autour de la reconnaissance et de la préservation de ce patrimoine naturel exceptionnel. Le dossier a été élaboré par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme à travers un partenariat étroit avec les universitaires locaux pour le volet scientifique et le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne pour la gestion.

Cette reconnaissance internationale s’inscrit dans plus de 40 ans d’actions de protection et de gestion du site. C’est une magnifique réussite pour la collectivité et le département.
Cette inscription n’est pas une fin en soi, bien au contraire. Il s’agit, désormais, de veiller à préserver et valoriser ce site exceptionnel.

Vue-aerienne-depuis-une-montgolfiereD-800x534

Article paru dans Le Monde Planète du 02.07.2018 à 18h51 • Mis à jour le 03.07.2018 à 06h34 |Par Nina Jackowski
La chaîne des Puys, en Auvergne, classée par l’Unesco au patrimoine mondial
Après avoir essuyé deux refus, le chapelet de volcans devient le premier site naturel de France métropolitaine à recevoir cette prestigieuse distinction.
L’Unesco a inscrit l’emblématique chaîne des Puys et la faille de Limagne au patrimoine mondial ce lundi 2 juillet. Incontournable en Auvergne, la chaîne aligne 80 volcans endormis depuis plus de huit mille ans, bien que les vulcanologues n’excluent pas leur réveil. Parmi eux, figure le puy de Dôme, point culminant à 1 465 mètres, qui a donné son nom au département. Son ascension à bord du train à crémaillère, le panoramique des Dômes, a bâti sa réputation.

La chaîne des Puys, en Auvergne, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, le 2 juillet.

Pourtant, le comité de l’Unesco avait rejeté la candidature auvergnate en 2014 et 2016, à la suite de rapports négatifs de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L’ONG estimait que ses caractéristiques n’étaient « pas uniques » et semblaient « égalées », voire « mieux représentées, dans d’autres sites du monde ». Dans son collimateur également, les marques de présence humaine sur le site, des temples de l’Antiquité à l’antenne de télécommunication au sommet du puy de Dôme aujourd’hui.

« On a démontré que sans cette présence humaine qui a entretenu le site, notamment par le pastoralisme, ces formes volcaniques uniques ne seraient plus visibles aujourd’hui », se défend à l’Agence France-Presse le président du conseil départemental du Puy-de-Dôme, Jean-Yves Gouttebel, à l’origine de la candidature.

La chaîne des Puys est le premier bien naturel de la France continentale classé au patrimoine mondial, les autres sites naturels inscrits se trouvant en Corse et outre-mer (Réunion, Nouvelle-Calédonie). Le mont Perdu, à la frontière franco-espagnole, figure également au classement, comme bien « mixte » français, à la fois naturel et culturel.

Pour renseignements, vous pouvez aller sur ce site : www.panoramiquedesdomes.fr

Cérémonies militaires

Mardi 14 mai 2019 , les élèves de 4ème et quelques élèves de 3ème du Collège de Champeix participaient à un Rallye « Citoyen » sur le Village de Saint-Floret. A 11 heures, Un hommage aux maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello a été rendu sur la Place de la Mairie de Saint-Floret en présence des Armées, de la sécurité, des porte-drapeaux, du Maire de Saint-Floret…. et des jeunes présents. Une minute de silence a clos la cérémonie.

Inauguration d’une rue “Saint-Floret” au sein du 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire

rue-saint-floret

Jeudi 7 mai, à 10 heures 30, une inauguration a eu lieu au 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire avec des élus du Conseil municipal de Saint-Floret pour le dévoilement de la plaque d’une rue qui va s’appeler « rue de Saint-Floret » au sein de ce Régiment.

C’est en présence du Colonel Rolland, du Capitaine Guedon, commandant la 7ème Compagnie, du Capitaine Lomos, des officiers et sous-officiers, des soldats que cette inauguration a eu lieu. Des discours ont été prononcé, par le Colonel Rolland, le Capitaine Guedon et par le Maire, Maguy Lagarde qui a remercié le Régiment et plus particulièrement la 7ème compagnie avec laquelle Saint-Floret est jumelé et a exprimé toute sa gratitude à l’Armée de cette attention.
Un pot de l’amitié, offert par le Régiment a clôturé la matinée.

devoilement-de-la-rue

  • Mercredi 18 juin, à 15 heures a eu lieu la passation de commandement entre le Capitaine Lemos et le Capitaine Guedon

    defile

  • Le capitaine Lemos, commandant la 7ème Compagnie du 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire a choisi Sant-Floret pour rendre son commandement.
  • Après deux ans à la tête de la 7ème Compagnie du 28ème Régiment de Transmissions, il a passé les rênes au capitaine Guedon.
    Une passation de commandement qui n’a pas laissé indifférent. En effet, une batterie de militaires en armes a défilé au pas en chantant de leurs voix graves, tout le long de la Départementale qui traverse le village.
  • – Présidé par le le Colonel ROLLAND, Commandant du 28ème Régiment de transmissions d’Issoire, en présence du Maire, Maguy Lagarde et d’une partie du conseil municipal, la cérémonie a revêtu toute la solennité inhérente à la tradition militaire.
  • La passation était symbolisée par la remise du fanion de la 7ème Compagnie.
  • À l’issue du défilé, invités et militaires se sont retrouvés, à la salle des fresques, pour un buffet.discours-du-maire
    L’occasion pour tous de se remémorer un séjour en Réunion particulièrement marquant. Rendez-vous a été donné par la 7ème Compagnie pour que les militaires qui en font partie soient présents pour le 70ème anniversaire du Bombardement de Saint-Floret, lundi 30 juin, à 18 heures.buffet
  • Mardi 10 décembre 2013
    Cérémonie de retour de la compagnie PROTERRE de la Réunion
    defile

    Une cérémonie s’est déroulée en l’honneur de la Compagnie Proterre du 28è Régiment de transmissions, commandée par le capitaine Lemos, de retour d’une mission de quatre mois sur l’ile de la Réunion, au sein du 2ème Régiment de parachutistes d’infanterie de marine.
    Le colonel Erwan Roland, commandant le 28ème RT a félicité ses hommes « Fidèles à notre devis, vous avez su agir vite et bien pour faire rayonner le régiment dans l’Océan indien, en démontrant quotidiennement les qualités intrinsèques du 28ème RT. Cette mission a été l’occasion d’une aventure humaine extraordinaire ». Trois brevets d’or, 14 brevets d’argent et 27 brevets de bronze ont été obtenus. Le pot de l’amitié a conclu cette cérémonie.
    Maguy Lagarde, maire de Saint-Floret a exprimé sa gratitude et a souligné les liens qui unissent le 28ème Régiment de transmissions à la Commune.

    ceremonie-decembre-2013La cérémonie s’est terminée à la Salle des fêtes autour du verre de l’amitié.

  • Cérémonie de Passation de Commandement de la 7è Compagnie du 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire à Saint-Floret
    capitaine-gallet-et-capitaine-lemosse – (Commune jumelée avec la 7ème Compagnie de ce Régiment) Mercredi 20 juin 2012, à 10 heures, dans le Village de Saint-Floret, a eu lieu la passation de commandement de la 7ème Compagnie du 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire. Cette passation s’est faite entre Le Capitaine Gallet, qui part en Bretagne pour former des officiers et le Capitaine Lemosse qui va prendre le Commandement de cette compagnie.Saint-Floret a signé une chartre de jumelage avec cette compagnie en 2009 et c’est toujours un honneur pour notre Commune qu’une cérémonie ait lieu à Saint-Floret.defile-militaire
    Une cérémonie militaire de toute grandeur avec un défilé militaire sur la Route départementale. Le 28ème Régiment de Transmissions a offert un pot de l’amitié dans la salle des fresques du château de Saint-Floret.colonel-rivet-et-capitaine-gallet pot-salle-des-fresques

    17 mai, à la Salle du Conseil de la Mairie de Saint-Floret….
    Réunie, à Saint Floret, ville décorée de la Croix de Guerre, l’association départementale des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire a tenu son assemblée générale, samedi 17 mai, à la salle du conseil de la Mairie, au cours de laquelle, un hommage a été rendu aux morts des différents conflits, avec cette année, une pensée particulière pour ceux de St Floret et des débarquements en Normandie et en Provence dont c’est le 70ème anniversaire et ceux de Dien Bien Phu pour 60 ans.
    Le président, le Colonel Michel DAREAU, après 10 années de fonction, démissionnaire, a été remplacé par le Capitaine de Corvette Alain BONNET.
    Les membres, issus des différentes associations d’Anciens Combattants, sont liés entre eux par cette décoration unique qui leur a été remise, suite à une citation au combat.
    Tournant dans les cités décorées, l’an prochain l’association devrait honorer Bourg-Lastic.
    Invités par Madame Maguy LAGARDE, Maire de St Floret, les participants ont déposé une gerbe au monument aux Morts, assemblée terminée par un vin d’honneur, offert par la municipalité.

Liens partenaires

Agglo Pays d’Issoire
https://www.capissoire.fr/

Centre aqualudique

Cinéma “Le Modern” à Issoire

Rue du Postillon, 63500 Issoire

04 73 55 06 83

www.cinemodern-issoire.fr/

www.allocine.fr

Office de tourisme – Agglo Pays d’Issoire TOURISME

Puy-de-Dôme, le Département

Région Auvergne-Rhône-Alpes

Europe-en-auvergnerhonealpes.eu

Europe-en-france.gouv.fr

Commission européenne

Service-public.fr

Covoiturage Auvergne

Office de Commerce d’Issoire (OCI)

Legipermis (sécurité routière et code de la route)

Permisapoints.fr

    Cérémonies commémoratives

    2020

    1er novembre  – Commémorer la guerre de 1914-1918, c’est accomplir notre devoir de mémoire à l’égard de ceux qui nous ont légué les valeurs de courage pour la défense de la nation et de la démocratie mais également celles du pacifisme. Saint-Floret a payé un très lourd tribut. Les noms de nos morts sont à jamais gravés sur ce monument.

    Nous joignons à notre hommage toutes les femmes et les hommes qui sont morts sous le Bombardement de Saint-Floret le 30 juin 1944, ceux qui ont été fusillés à Orcines, ceux qui sont morts en déportation et ceux qui sont morts pour la France. La municipalité a rendu hommage à toutes les victimes du terrorisme.  Ce ne sont pas des faits divers de plus. Ce sont des actes de trop ! Ce sont des crimes contre la France, contre la liberté, l’égalité et la fraternité. C’est en souvenir à toutes ces victimes civiles et militaires qui au cours de notre Histoire ont fait la Nation française que le Maire a demandé une minute de silence.

    30 juin – Commémoration du Bombardement de Saint-Floret
    Saint-Floret n’oublie pas ce 30 juin 44 où la population allait vivre une journée d’épouvante. Car se souvenir… c’est l’acte d’honorer ceux qui ont combattu et qui sont morts pour notre liberté.
    Ce 30 juin ne ressemble pas à aucun autre.
    Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler, comme chaque année, devant le monument aux morts pour nous souvenir avec toutes les personnes d’habitude présentes à cette cérémonie pour nous rappeler de ce terrible jour du bombardement de Saint-Floret car il n’est pas permis de se rassembler en raison des mesures sanitaires qui doivent être prises.

    Depuis qu’existe cette commémoration, les habitants de la Commune et des Communes voisines ont toujours témoigné une fidélité sans faille aux victimes de cette guerre. Jean-Paul Bacquet, toujours présent aux commémorations du bombardement de Saint-Floret et Bertrand Barraud, Maire d’Issoire, conseil départemental étaient là pour honorer ceux qui ont combattu et qui sont morts pour notre liberté.

    Cette cérémonie rend hommage à toutes les victimes et rappelle à tous, et notamment aux jeunes générations, que c’est sur leur sacrifice que s’est construite cette paix qui semble aujourd’hui naturelle à tous les français, mais combien fragile dans le monde.

    Soyons vigilants, en transmettant aux nouvelles générations les valeurs qui permettent de vivre en toute fraternité, dans le respect de tous.
    Suite à ce Bombardement, La Croix de Guerre 1939-1945 avec étoile de Bronze, a été attribué à la Commune de Saint-Floret, le 11 novembre 1948.
    Une minute de silence a été demandée pour honorer toutes celles et ceux qui sont morts au cours de cette guerre.


    2019
    1er Novembre  – Commémoration de la guerre de 1914-1918 sur le site du Chastel

    Dévastatrice et destructrice, la guerre de 1914-1918  fit des millions de morts. Le monstrueux carnage de la Grande Guerre défie encore la raison et ne cesse de questionner l’humanité, Le flambeau de la mémoire doit être conservé et c’est en souvenir à toutes ces victimes civiles et militaires qui au cours de notre Histoire ont fait la Nation française  que le Maire a demandé une minute de silence, en associant les personnes qui sont morts au Bombardement du 30 juin 1944 à Saint-Floret.

    Dimanche 30 juin – Commémoration du Bombardement de Saint-Floret

    Saint-Floret ne peut que se souvenir de cette journée du 30 juin 1944 où 60% de ces maisons furent détruites par un bombardement aérien et où des soldats allemands ont mitraillé la population pour instaurer dès le début de cette opération punitive, une atmosphère de terreur. Dans la première demi-heure, on comptait déjà 9 morts ; Une dame portant son enfant de 18 mois dans ses bras fut tuée d’une balle en plein front.  Ils prirent des otages qui furent emmenés à la prison du 92ème Régiment d’infanterie de Clermont-Ferrand. 4 ont été fusillés à Orcines le 13 juillet 1944, dont l’Ancien maire, Pierre Emile Foury, 3 sont morts en déportation et deux sont revenus de  déportation. Un mort pour la France Les allemands s’en allaient, laissant derrière eux un village en ruines.

    Dans la minute de silence qui a suivi, ayons une pensée pour toutes les femmes et tous les hommes d’exception, modestes et incroyablement déterminés, de toutes les origines et de tous les âges, qui se sont élevés contre l’ignominie des nazis et des fascistes, tous celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour la liberté, notre liberté.
    La Croix de Guerre 1939-1945 avec étoile de Bronze, a été attribué le 11 novembre 1948 au Village de Saint-Floret.
    Le Maire a remercié Madame la Préfète, Monsieur le Sous-Préfèt d’issoire, Monsieur le Président de l’API, Madame et Monsieur les Conseillers régionaux,Messieurs les Conseillers départementaux, Mesdames et Messieurs les Maires et Conseillers de Saint-Floret et des Communes voisines, Mesdames et Messieurs du corps de la Gendarmerie, Mesieurs les représentants du SDIS63, Mesdames et Messieurs les Anciens Combattants et les Porte-drapeaux, Mesdames et Messieurs les habitants de la Commune, l’harmonie de l’Agglo Pays d’Issoire dont la présence a donné une dimension supérieure à cette cérémonie. Et le Colonel Bernard du SDIS63  pour son soutien dans l’organisation de cette cérémonie.
    Un souvenir de ce bombardement a été remis à la Municipalité par un habitant de St Floret, M. Guerrier, c’est le reste d’une bombe tombée vers sa maison, où il était caché ce terrible jour.

     19 Mars 2019

    Mardi 19 mars à 11 h  – A l’invitation du comité local de la FNACA, la Municipalité de Saint-Floret avec émotion a célébré une date qui a marqué l’histoire de notre pays, celle de la signature des accords d’Evian qui mirent fin à ce que l’on appelle, enfin, la guerre d’Algérie.
    Il y a cinquante-sept ans les Accords d’Evian, signés le 19 mars 1962, officialisaient la sortie de huit années de combats qui ont endeuillé et déchiré plusieurs centaines de milliers de familles de part et d’autre de la Méditerranée.
    La France se grandira à ne pas oublier ceux qui se sont battus pour elle ! La France se grandira en célébrant toujours ceux qui ont porté l’uniforme de ses armées !
    En la mémoire de toutes les victimes de cette guerre, en la mémoire de nos soldats français qui meurent chaque année au combat  en la mémoire des victimes du bombardement de St Floret, le Maire a demandé une minute de silence. Un pot de l’amitié a suivi la cérémonie;

     

    Jeudi 13 juillet
    – Commémoration des fusillés d’Orcines

    orcines-depot-de-gerbes
    Cérémonie à Orcines à la mémoire des 24 résistants fusillés le 13 juillet 1944.
    Maguy Lagarde, Maire de Saint-Floret, était présente aux côtés de Danièle Polve-Montmasson, Préfète du Puy- de-Dôme, Jean-Marc Morvan, Maire d’Orcines, Jean-Pierre Brenas, Conseiller Régional, Louis Giscard d’Estaing, Maire de Chamalières, Conseiller régional, Jean-Marc Boyer, Maire de Laqueuille, Conseiller départemental et Président du parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, Martine Bony, Maire de Vernines et Conseillère départementale… Le Maire de Saint-Floret a accompagné Jean-Marc Moravan pour déposer une gerbe en souvenir des fusillés, notamment des 4 habitants de Saint-Floret, dont son Maire M. Foury, fusillé à Orcines.

    orcines-depot-de-gerbes

    70ème Anniversaire du Bombardement
    de Saint-Floret
    Lundi 30 juin a eu lieu le 70ème anniversaire du bombardement de Saint-Floret

    70eme-anniversaire-du-bombardement

    • Lundi 30 juin, à 18 heures, beaucoup de personnes étaient présentes pour commémorer le 70ème anniversaire du bombardement de Saint-Floret
    • Une commémoration n’est pas un devoir stéréotypé et obligatoire mais c’est bien une démarche de respect, de reconnaissance éternelle, à toutes celles et ceux qui ont défendu les valeurs de la France.discours-du-maire
    • Pour ce 70ème anniversaire du Bombardement de Saint-Floret, la municipalité a voulu rendre un vibrant hommage aux victimes et aux habitants qui ont connu cette tragique journée.
    • Cette commémoration représente un double devoir. Un devoir envers notre passé et un devoir envers notre avenir.
    • Devoir envers notre passé. Cette guerre a montré ce que les hommes peuvent être capables de faire, au nom de leur nation, au nom de leur frontière, au nom de leurs convictions et malheureusement parfois même au nom de rien du tout.
    • Mais nous avons aussi un devoir tout aussi important envers l’avenir. Tout d’abord un message de vigilance que nous adressons pour la paix dans le monde. Mais aussi une vigilance quotidienne pour défendre les valeurs telles que le respect des autres, l’acceptation de la différence, la tolérance.les-enfants-des-ecoles
      Un moment émouvant lorsque les enfants des Ecoles ont entonné la Marseillaise sur des paroles écrites sur le Bombardement de Saint-Floret.mme-la-sous-prefete-dissoire
      Et c’est entouré de personnalités que nous avons pu honorer nos Morts en cet anniversaire du souvenir. Parmi les personnalités, étaient présents : Madame la Sous-Préfète d’Issoire, Monsieur Luc Tixier, Conseiller général de Champeix, Monsieur Jean-Paul Bacquet, Député, Président du Pays Val d’Allier Sud, Messieurs des Officiers du 28ème Régiment de Transmissions d’Issoire, Madame la Présidente de l’association des Maires du Puy-de-Dôme, représentant le Président du Conseil général du Puy-de-Dôme, Mesdames et Messieurs les Représentants de l’Armée, Mesdames et Messieurs les Représentants de la Gendarmerie nationale, Mesdames et Messieurs les Anciens Combattants et leur famille, Mesdames et Messieurs les Maires du Canton et de l’Arrondissement d’Issoire, Madame la Directrice de l’Ecole de Saint-Floret et les élèves de Clémensat, St Floret et St Vincent. Un pot, servi à la Salle des fêtes, a clôturé la cérémonie.depot-de-gerbes

    Pourquoi Saint-Floret a t-il été bombardé ? – Le 29 juin 1944, en fin d’après-midi, une voiture allemande passait au bourg de Saint-Floret.
    L’officier nazi qui était dans cette voiture a été blessé par des tirs venus du Village.
    Quoiqu’il en soit, le lendemain, 30 juin 1944, la population de Saint-Floret allait vivre une journée d’épouvante.
    La tragédie débuta à 5 heures 30, par un bombardement aérien qui détruisit plus de 60 % des habitations. Cinq avions avaient largué plus de 50 bombes et mitraillé en même temps pour instaurer dès le début de cette opération punitive, une atmosphère de terreur.
    Dans la première demi-heure, on comptait déjà 9 morts.
    Après le bombardement, le village fut investi. Le pillage s’organisa, tandis que les femmes, les enfants et les vieillards étaient rassemblés à l’entrée de Saint-Floret où ils restèrent, les mains en l’air pendant plus de deux heures.
    Ils prirent des otages qui furent emmenés à la prison du 92ème Régiment d’infanterie de Clermont-Ferrand.
    Parmi ces otages, certains furent fusillés à Orcines, et d’autres emmenés en déportation. Malheureusement ceux qui avaient été déportés en Allemagne, ne sont pas tous revenus.
    Les allemands s’en allaient vers midi, laissant derrière eux un village en ruines.

    monument-aux-morts
    Cette cérémonie rend hommage à toutes les victimes et rappelle à tous, et notamment aux jeunes générations, que c’est sur leur sacrifice que s’est construite cette paix qui semble aujourd’hui naturelle à tous les français, mais combien fragile dans le monde.

    commemoration-du-30-juin-44

    Témoignage d’une habitante de Saint-Floret, suite au Bombardement du 30 juin 1944. Ce document a été retranscrit tel qu’il avait été envoyé par sa soeur,
    Gilberte Médard à Monsieur André Serre.

    Lettre envoyée suite au bombardement par  Mme Medard à son frère André Serre

    Un autre témoignage a été remis à Maguy Lagarde par son cousin, Yves Longeon, concernant un courrier envoyé par sa maman et celle de Joël Meunier, Huguette Papon(Meunier) à sa tante qui était la mère d’Yves Longeon
    lettre-dhuguette-papon

    Un autre témoignage a été envoyé au Maire, Maguy Lagarde par Suzanne Tournemire . Il s’agit d’un chant, “La Floretaine”, interprété sur le Pont de la Pède, sur l’air de la Marseillaise. Ce chant a été écrit par un Abbé, l’abbé Bertrand le 20 août 1945, suite au Bombardement de Saint-Floret

    Citation et Extrait du journal de l’époque suite au Bombardement de Saint-Floret
    Citation

     

    SIVU des Ecoles

    SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique)

    Mercredi 24 juin 2020 – Réunion SIVU des Ecoles – Election du Président : Yves Costes  se présente comme Président et est élu et
    Maguy Lagarde comme Vice-présidente et est élue.

    Mercredi 8 juillet – Vote du budget du SIVU à Saint-Vincent en présence des deux Maires et de Tony Deherbecourt, élu à Saint-Floret et de Martine Audras,élue de St Vincent.
    Il a été décidé d’accorder, comme chaque année une subvention de 1000 € aux Ecoles par l’OCCE.
    2 postes d’adjoint territorial d’animation extrascolaire et 1 poste d’adjoint administratif principal 2ème classe ont été crées.
    37 repas (prix du repas : 3,60 €).
    Depuis 2017 le SIVU prend à sa charge les frais de bus de la pause méridienne (87 € HT par jour d’utilisation du bus, soit 95,70 € TTC)  Pour aider au financement sont prévus pour la prochaine rentrée 10 € de participation par mois, par famille.

     Cantine Téléphone : 06 24 58 69 87
    Annulation ou rajout repas Téléphone : 04 73 71 17 63 ou 04 73 71 15 86

     

    Ecole de Saint-Floret

    Crise CORONAVIRUS
    Suite à une réunion en date du 4 mai, les Maires de Saint-Floret et de Saint-Vincent ont pris la décision de prendre un arrêté municipal de non réouverture avant septembre des deux écoles n’étant pas en mesure d’assurer la sécurité des écoliers suite au protocole sanitaire de 63 pages, élaboré par le Conseil scientifique COVID-19. Les enseignants présents ont approuvé cette décision.

    A compter du mardi 12 mai un accueil sera mis en place dans la classe de St-Vincent pour la garde des enfants prioritaires des écoles de Saint-Floret, Chidrac et Saint-Cirgues et Saint-Vincent. Ils seront gardés pendant le temps scolaire.

    La pause méridienne sera assurée dans la classe avec un repas préparé par les parents .

    Les enfants seront accueillis, les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h45 à 16h30.

    Lundi 4 mai, une réunion a eu lieu à la Mairie de Saint-Floret, avec Maguy Lagarde, Maire de Saint-Floret, Yves Costes, Maire de Saint-Vincent, la directrice et l’enseignante des petites sections de Saint-Floret et le directeur de Saint-Vincent.

    Les Maires ont pris la décision de prendre un arrêté municipal de non réouverture avant septembre des deux écoles n’étant pas en mesure d’assurer la sécurité des écoliers suite au protocole sanitaire de 63 pages, élaboré par le Conseil scientifique COVID-19. Concernant les apprentissages, la continuité pédagogique est assurée par les enseignants.

    Le Conseil scientifique avait annoncé une réouverture des classes en septembre. Avec l’annonce du 1er ministre, le plan de déconfinement prévoit la réouverture au 11 mai, des écoles de la maternelle et de l’élémentaire. Après enquête auprès des élus de la Commune, il s’est avéré que nous ne sommes pas en mesure d’assurer la sécurité des écoliers. Nous ne pouvons pas respecter toutes les règles sanitaires exigées par l’Etat. Faire respecter les gestes barrières par des enfants en bas âge, c’est juste impossible : comment voulez-vous empêcher les enfants de se faire un câlin, de se repasser des crayons de couleur qu’ils ont sucés ? » Si l’on divise, comme cela est préconisé les classes, il faut diviser le nombre par deux, voire trois et il ne resterait que 15 jours d’école.
    Est-il raisonnable de faire prendre des risques, aux enseignants, aux personnels communaux, aux enfants pour si peu de jours ?
    Notre devoir est de protéger notre population.

    Aujourd’hui, nous avons un personnel qui fait le ménage dans les écoles en arrêt de maladie. Il faudrait un personnel, sur place, pour nettoyer à chaque utilisation les jouets, aérer les classes, leur faire laver les mains plusieurs fois par jour….

    Comment pouvons-nous organiser des transports scolaires ? Comment sécuriser les enfants dans les cars ? 

    La cantine ? Il est proposé de faire déjeuner les enfants dans les écoles. Qui va les surveiller ? Qui va nettoyer avant et après le déjeuner ?

    Une décision de savoir si l’on fait un arrêté pour que la rentrée scolaire ait lieu en septembre sera pris. Une réunion a lieu lundi 4 mai à la salle du conseil de la Mairie de Saint-Floret avec le Maire de Saint-Vincent, le Maire de Saint-Floret et les enseignants et enseignantes;

     

    L’Ecole de Saint-Floret est en RPI  avec l’Ecole de Saint-Vincent (Regroupement Pédagogique Intercommunal)

    Mardi 18 juin à 17 heures, un conseil d’école s’est tenu à la salle de la Mairie de Saint-Floret. Un compte-rendu a été présenté par Mme Giroux directrice de l’Ecole. Prévisions de rentrée 2019 : 5 PS (petite section) 6 MS (moyenne section) 7 GS (grande section), 3 CP (cours préparatoire), 7 CE1 (cours élémentaire), 4 CE2 (cours élémentaire), 8 CM1 (cours moyen), et 4 CM2 (cours moyen). L’équipe enseignante sera la même. Des sorties scolaires ont eu lieu à Chadieu, au zoo d’Ardes sur Couze. L’école de Saint-Floret sera dotée d’un TBI et d’une valise de 10 tablettes et l’école de Saint-Vincent sera dotée de deux valises de tablettes, soit 20 tablettes. Maître Mir intervient pour de l’initiation à l’escrime les jeudis avec les élèves de la GS et jusqu’au CM2 La fête des Ecoles a eu lieu vendredi 28 juin à 18 heures à l’Ecole de Saint-Floret.

    Lorsque les enseignants sont en grève, il a été retenu que les parents qui désirent un service minimum d’accueil doivent en avertir les Maires de Saint-Floret et Saint-Vincent et selon les demandes, les Maires verront ce qui peut être mis en place

    Mardi 25 juin à partir de 14 heures, les élèves de Madame Giroux sont allés visiter le château avec notre guide touristique, Johanne Jourdain. Les élèves sont revenus enchantés de leur visite et ont posé beaucoup de questions sur la légende du Roi Arthur et sur Tristan et Iseult.

    Vendredi 28 juin à partir de 18 heures a eu lieu la fête des Ecoles.
    Une journée de jeux et de convivialité qui a été partagée entre les enseignantes, les élèves, les parents et les élus.
    En fin d’après-midi, un spectacle et des chants préparés par les Enseignants  et Enseignantes du RPI de Saint-Floret et Saint-Vincent a mis en scène les enfants au travers des chorégraphies et chants crées par leurs enseignantes.

    De la petite section jusqu’au cours moyen 2, les enfants ont montré qu’ils avaient du talent et le public présent a apprécié le spectacle.

    Lundi 1er juillet à 16 heures, Monsieur l’Inspecteur de l’Education nationale a remis à la Directrice et à l’enseignante des Ecoles de Saint-Floret le label « E3D » (École en Démarche globale de Développement Durable)
    Les élèves sont au cœur de la démarche qui consiste à leur transmettre les connaissances, la compétence et la culture qui leur permettront tout au long de leur vie, en tant que citoyens, de connaître, comprendre, décider et agir en fonction des enjeux du développement durable. En un mot, en faire des citoyens responsables, qui puissent être force de proposition et acteurs du changement global. La démarche fait ensuite l’objet d’une évaluation en vue de l’améliorer et la faire perdurer. Le label E3D permet d’associer toutes les parties prenantes de l’école ou de l’établissement (enseignants, élèves, parents d’élèves) et les partenaires engagés dans la démarche, notamment les Mairies.
    L’obtention du label ne constitue pas un aboutissement, mais elle est surtout la marque d’une volonté de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue.

      Organisation du temps scolaire : semaine des 4 jours.
    Lundi               08 h 45 à 11 h 45 – 13 h 30 à 16 h 30
    Mardi               08 h 45 à 11 h 45 – 13 h 30 à 16 h 30
    Jeudi                08 h 45 à 11 h 45 – 13 h 30 à 16 h 30
    Vendredi       08 h 45 à 11 h 45 – 13 h 30 à 16 h 30

    Ramassage scolaire
    Les transports scolaires des élèves, matin et soir sont assurés par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme

    Pour la pause méridienne, ce sont les Municipalités de Saint-Floret et Saint-Vincent qui prennent en charge les élèves.
    Le car vient chercher les élèves de l’école de Saint-Floret à 11 h 45 et les conduit à la cantine de Saint-Vincent.
     Le prix du repas de la cantine est de 3,50 €.

    Des aménagements ont été prévus pour le mercredi
    – soit repas en périscolaire au centre de loisirs de Chidrac entre 12 h et 13 h 30 pour permettre aux familles d’aller chercher leurs enfants,
    – soit inscription au centre de loisirs avec repas et prise en charge de l’enfant pour l’après midi.

    Une garderie a lieu pour les Elèves, dès 7 heures 45 et le soir jusqu’à 18 heures 30.

    Mercredi 30 mai – 4 élèves de CE2 de l’Ecole de Saint-Floret ont obtenu le permis piétons proposé par l’association Prévention MAIF. Le Maréchal des logis-chef Myriam Goutay et le gendarme Laurent André sont attachés à former ces jeunes à devenir autonomes et responsables dans leurs déplacements piétons.

    Mercredi 10 janvier, à 17  heures, à la Sous-Préfecture d’Issoire, Monsieur Léandry, Inspecteur de l’Education nationale et Monsieur Riquelme, Sous-Préfet d’Issoire ont réuni les Maires de la Vallée de la Couze Pavin (Courgoul, Saurier, Saint-Floret, Saint-Vincent, Saint-Cirgues et Chidrac)  pour revoir l’organisation des Ecoles de la Vallée. Il a été décidé que les journées des Ecoles de Saurier, Saint-Floret, Saint-Vincent, Saint-Cirgues et Chidrac passeraient aux 4 jours :
    D’autres projets sont à l’étude pour la rentrée scolaire 2019 mais il est trop tôt pour en discuter car rien n’est, à ce jour, décidé.

    Nous avons confirmation par Monsieur l’Inspecteur que les classes des écoles de la Vallée seraient inchangées à la prochaine rentrée scolaire 2018-2019. Si changement il y a, ce sera pour la future rentrée scolaire 2019-2020. Les réfléxions en cours seraient orientées vers la constitution d’un RPI global avec un regroupement par cycle. Cela signifierait que chaque Commune aurait uniquement un cycle sur son école et chacun de ces cycles seraient répartis sur les écoles concernées.

    Accueil Périscolaire
    Depuis 2002, les élus communautaires de la Communauté de Communes des Puys et Couzes avaient mis en place une politique en direction des jeunes, le Pôle d’Animations Intercommunal des Puys et Couzes .

    Ce service a un double impact : répondre aux besoins de garde des parents et proposer des moments de détente agréables pour les jeunes au travers d’activités multiples et variées dans le respect strict de leur choix et de leur rythme.

    Pour nos enfants des Ecoles de Saint-Floret, Saint-Vincent-Clémensat, le périscolaire est situé au Château de Saint-Vincent.

    Les horaires sont organisés sur trois moments de la journée :
    De 7 h 30 à 8 h 30
    – Les parents amènent leurs enfants jusqu’aux salles d’accueil où ils sont pris en charge par un animateur.
    De 11 h 45 à 13 h 30 – Les animatrices accueillent les enfants en dehors du temps de restauration scolaire, ils sont pris en charge dès leur sortie de l’école à 11 h 45 et accompagnés dans la salle du Château de Saint-Vincent et conduits dans les espaces d’accueil de l’école à 13 h 20.
    De 16 h 30 à 18 h 30 – Les enfants sont pris en charge par les animateurs dès leur sortie de classe. Ils peuvent manger le goûter qu’ils ont apporté. Les parents viennent les chercher dans les salles d’accueil périscolaire. Pour tout renseignement, s’adresser à la Mairie de Saint-Floret Tel. 04 73 71 10 39.

    Héritage du Passé et Curiosités

    site-du-chastel
    Le site du Chastel (castellum)

    112008chastel2

    Le site du Chastel domine le Village. La chapelle du XIIe et XIIIe siècle, avec son clocher du XVIe, est entourée du cimetière de la commune.- Site archéologique unique avec des tombes rupestres anthropomorphes du Haut Moyen Age, dominée par un ossuaire à forme pyramidale et une chapelle du XIIe et XIIIe..
    A l’intérieur de la chapelle, une vierge à l’oiseau du XIVe siècle en marbre de Nonette tient sur le bras droit l’Enfant Jésus qui caresse, de son pied la tête de l’oiseau, une paperolle, une litre funériaire…
    Dans la chapelle nord, construite au XIVe siècle, une fresque montre le Seigneur de Saint-Floret, Jehan de Bellenave, présentant son épouse et ses enfants à la Vierge et à l’Enfant Jésus par l’intermédiaire de Saint-Jean Baptiste.
    D’autres merveilles peuvent être contemplées à l’intérieur de l’Eglise (les peintures des mûrs, une litre funéraire, une paperolle, un autel 17e, style gothique flamboyant, œuvre des compagnons).

    eglise-du-chastel

    Reliquaire Paperolle
    Cette paperolle n’est pas en très bon état général mais est d’une exceptionnelle qualité de par la finesse des décors et de la dorure. A signaler : quelques cassures et manques par endroits,
    La Paperolle est une technique artisanale qui consiste à enrouler d’étroites bandes de papier pour créer des formes et des motifs ornementaux divers. La paperolle est une technique très ancienne qu’on utilisait au Moyen Âge, dans les églises pauvres, pour imiter les décorations en filigrane d’or ou d’argent. Les réalisations étaient souvent des reliquaires appelés reliquaire à paperolles. Paperolle est un terme dérivé de papier. Il désigne non seulement la technique, mais également la réalisation en papier. L’appellation papiers roulés est parfois utilisée comme synonyme.

    reliquaire-paperolle


    Litre funéraire
    Sur les murs qui entourent le chœur, on peut observer une litre seigneuriale ou litre funéraire qui correspond à une ornementation de l’église réalisée lors des funérailles d’un seigneur. Cette litre a probablement été recouverte d’un badigeon mais on peut encore observer une représentation d’armes seigneuriales


    Une litre funéraire est une bande noire avec les armes du seigneur du lieu, peinte sur les murs de l’église lors de sa mort.

    Cette ornementation de l’église était réalisée à l’occasion des funérailles d’une personnalité. Elle consistait en une bande noire peinte sur les murs extérieurs ou intérieurs de l’église ou du bâtiment religieux où se déroulait la messe d’enterrement. Cette bande noire placée en hauteur s’agrémentait de représentations du défunt et le cas échéant de ses armoiries.

    La litre funéraire pouvait faire le tour de tout l’édifice. De nature provisoire, peu de litres ont subsisté. La peinture pouvait être remplacée par une litre temporaire en tissu posée lors des obsèques d’un privilégié. La litre pouvait aussi se limiter à la chapelle intérieure d’une église. Il était défendu de placer des litres sur les images saintes et sur les croix de consécration.

    Vierge à l’Enfant Jésus en marbre de Nonette viege-a-loiseau

    Fresque de la Chapelle Nord

    Cette fresque, reproduite au Palais de Chaillot à Paris, représente le Seigneur de Saint-Floret, Jehan de Bellenaves, présentant son épouse et ses 4 enfants à la Viege Marie et à l’Enfant Jésus par l’intermédiaire de Saint-Jean Baptiste.

    Autel d’offrande celte offrande-celte

    Peinture murale extérieure de la chapelle peinture-exterieur-eglise

    Tombes rupestres
    Des tombes anthropomorphes creusées dans le granit à l’époque mérovingienne.
    112008sarcophage

    Ossuaire
    La présence d’un ossuaire dont le puits pourrait remonter au Ier siècle de notre ère prouvent que l’homme sut très tôt reconnaître en ce site un lieu favorable à son implantation.
    Ce n’est qu’au Moyen Âge qu’une forteresse fut érigée dont il ne reste aujourd’hui aucune trace. Du haut de la butte de Chastel on peut admirer les sommets du massif du Sancy

    112008ossuaire

    Le Village de Saint-Floret
    vue-chastel

    Village développé au pied de son château, possession avant 1225 des dauphins d’Auvergne. Saint Floret se nommait Roche la Couze pendant la Révolution, en raison du verrou rocheux formé par les deux éperons qui dominent la Couze Pavin, petite rivière qui traverse le village.
    Plusieurs passerelles réunissent les deux rives de la rivière, ainsi que le vieux pont de la Pède (XVème siècle) dont l’unique arche porte en son milieu un oratoire abritant une vierge en majesté, romane polychrome(XIIIe). Lors du bombardement du village par l’aviation allemande, en 1944, la seule bombe qui n’explosa pas fut celle qui tomba sous ce pont.
    Un pont d’architecture différente jouxte le pont miraculé permettant aux automobilistes de franchir la Couze pour monter au rocher de Castel

    pont-sur-la-couze-pavin

    Le Château de Saint-Floret
    Adossé aux rochers, le château du XIIIe siècle.
    Son donjon renferme une salle voûtée de style gothique qui servit de temple aux protestants au XVIIe siècle. Sur les murs nord et sud de la salle, des fresques remarquables peintes au XIVe siècle racontent l’histoire du roman de Tristan et Iseut.
    L’édification du château est datée du XIIIème siècle. En 1225, le comte de Clermont offre le domaine de Saint-Floret à un de ses fidèles compagnons. Il lui demande d’y construire une forteresse et d’assurer la sécurité du pays.
    Au XIVème siècle, un de ses successeurs fait construire une magnifique salle gothique de 9,6 m de côté, bardée de douze nervures et d’une clef de voûte représentant un soleil à face humaine. Vers 1370, une quarantaine de fresques représentant l’œuvre de Tristan sont peintes en l’honneur de la venue du duc de Berry. Treize subsistent encore aujourd’hui.
    Une deuxième salle est ouverte au public depuis 2011. Une magnifique charpente et un reste de sol carrelé d’époque sont à admirer.
    Depuis 2011, vous pouvez découvrir le point de vue panoramique du Donjon du Château.

    Du dernier château fort construit au XIIIème siècle et démantelé par Richelieu, il ne subsiste que le donjon. Cette tour ronde ainsi que le corps de logis érigé un siècle plus tard se visitent pendant la saison estivale (de juin à octobre) et sur rendez-vous en dehors de la période estivale.

    L’édification de ce château sur la rive gauche de la Couze favorisa certainement l’essor du village. La clémence du climat a permis le développement de la culture d’arbres fruitiers (principalement des pommiers) le long de la rivière et de la vigne le long des pentes opposées de la vallée.

    La 2ème salle du château est ouverte depuis 2011 et vous pouvez découvrir le point de vue panoramique du Donjon du Château.

    une-partie-du-chateau

    <img11|center>

    Course de Côte

    Des courses de côte se déroulaient, il y a quelques années, entre la sortie de Saint-Floret, Route du Chastel et la Route d’Orphanges.

    course-de-cote

    Ces courses avaient lieu pour le week end de Pâques.


    Course de cote de la valée de la couze 1984 par veve63100

    De bons moments de sport mécanique passés avec les coureurs.
    Course de cote régional de Saint Floret 1982 (Auvergne) . Petite présentation de l’Alpine A110 1300 de Mickael Eguillon , et de l’opel kadett de Patrick RIGAUD


    course de cote régional de Saint Floret 1982 par veve63100

    Pétanque

    La Muncipalité de Saint-Floret a crée un terrain de pétanque dans le jardin public de Noyol.

    joueurs-de-petanque

    Avis aux amateurs pour venir s’entraîner sur ce terrain et organiser des compétitions amicales.

    • La pétanque est un jeu de boules dérivé du jeu provençal. C’est le huitième sport en France par le nombre de licenciés : 362 867 joueurs recensés (fin 2007)[1] ; il existe de nombreuses fédérations nationales affiliées à la fédération internationale. Fin 2007, on compte 558 898 licenciés répartis dans 78 pays, de l’Algérie au Viêt Nam. À ces chiffres, il convient de rajouter les pratiquants occasionnels, en vacances notamment, c’est-à-dire plusieurs millions d’amateurs.

      joueurs

      C’est un sport principalement masculin (seulement 14 % des licenciés sont des femmes en France). Néanmoins, c’est l’un des rares sports où des compétitions mixtes sont organisées.

    terrain-petanque

    Jardin communal multi-sports

    • La municipalité de Saint-Floret a aménagé le jardin public de Noyol pour que les habitants de la Commune puissent profiter de cet espace, en toute liberté.

      Fête médiévale au Jardin de Noyol en 2015 avec Saint-Floret Animations


      Terrain muti sports

      Les enfants, adolescents et adultes peuvent pratiquer en un même lieu : basket ball, handball, volley ball, badminton…

      jardin-public-noyol
      Mini terrain de football

      L’idée originelle n’était pas simplement de jouer au football sur un petit terrain, mais bel et bien de créer un mini terrain pour que les jeunes puissent s’adonner, avec plaisir à leur sport favori.

      terrain-mini-foot
      Terrain de Pétanque

      Ce terrain permet aux amateurs de pratiquer ce sport, avec plaisir et convivialité.

      petanque
      Aire de pique-nique

      Des tables de pique-nique et des bancs ont été disposés dans le jardin pour que toutes et tous puissiez passer un moment agréable, à l’ombre des pommiers, au bord de la Couze Pavin.

      Plage bord de la rivière “La Couze Pavin”
      Pour celles et ceux qui aiment se reposer au bord d’une rivière ombragée, un espace a été aménagé pour mettre quelques chaises près de l’eau.

      plage

    Chasse

    territoire-de-chasse

    • La chasse est aujourd’hui une activité très règlementée afin de protéger la faune et son environnement, des périodes de chasse sont pré-établies et la chasse de certains animaux est totalement interdite, chaque chasseur doit respecter ces règles minutieusement. Il est obligatoire pour pratiquer la chasse d’être muni d’un permis de chasse, que l’on obtient après une formation plus ou moins longue afin d’apprendre le maniement des armes et les diverses variétés d’animaux

    La chasse est considérée comme un sport mais c’est aussi un loisir très apprécié des chasseurs. Sur la Commune de Saint-Floret, les chasseurs peuvent se faire plaisir. Des gibiers sont aperçus dans les terrains de la Commune. Pour n’en citer que quelques uns : lièvres, lapins, faisans, perdreaux, chevreuils, sangliers…

    plateau

    Pêche


    A Saint-Floret coule La rivière “La Couze*  Pavin”

    Née des eaux calmes, noires et profondes du lac de cratère “Le Pavin” dont elle porte le nom, la Couze Pavin est à l’inverse, vive, bondissante et claire. Après avoir reçu le renfort des eaux de ruisseaux, particulièrement à la fonte des neiges, elle serpente le long des verts pâturages du territoire de Besse et Saint-Anastaise avant de dévaler les cascades et autres Marmittes de Géants. Toutefois, il y est agréable de se promener le long du sentier de découverte ou d´y pêcher les nombreux poissons qui la peuplent.

    Elle coule sur 40 km sous forme de torrents et de rases. Tumultueuse jusque vers Saint-Floret, elle devient plus sereine ensuite jusqu’à l’Allier qu’elle rejoint à Issoire.
    * – Couze, mot auvergnat pouvant être traduit par torrent.

    • AAPPMA CHIDRAC « la truite de la vallée »
      Adoptée en Assemblée générale, cette charte a pour vocation à définir les règles de comportement des pêcheurs adhérents et/ou des pêcheurs occasionnels fréquentant notre territoire. Elle ne se veut pas limiter à notre association, mais se doit de fédérer toute autre structure voisine ou non, souhaitant l’adopter…
      Charte du pêcheur de la Couze Pavin
      Il respecte l’environnement et soutient notamment :
      · le maintien d’écosystèmes aquatiques équilibrés ;
      · la protection des ruisseaux, rivières, étangs et lacs ainsi que de leurs berges contre les dégradations présentes et futures ;
      · la revitalisation des milieux aquatiques dégradés ;
      · le maintien de toutes les espèces de poissons, même de celles qui ne sont pas exploitées ;
      · le maintien d’effectifs supportables de prédateurs.
      Lors de l’exercice de la pêche, il s’engage à:
      · causer le moins de lésions possible aux poissons et à leur épargner des souffrances
      inutiles ;
      · ne pas mettre en danger les alevins, en piétinant notamment les frayères ;
      · ne pas mettre en danger les espèces protégées ;
      · adapter ses méthodes de capture aux mesures de protection des poissons ;
      · utiliser uniquement des moyens de pêche qui respectent les poissons et les eaux ;
      · utiliser l’hameçon sans ardillon ;
      · couper immédiatement le bas du fil si l’hameçon a été avalé trop profondément ;
      · remettre à l’eau avec le plus grand soin les captures qu’il ne compte pas conserver ;
      · tuer correctement les poissons pêchés ou respecter les principes de la protection des animaux lorsque les poissons sont gardés vivants.
      · respecter les propriétés riveraines en se comportant en « invité ».
      Dans le cadre de l’aménagement piscicole, le pêcheur accepte :
      · d’adapter son comportement pour favoriser l’exploitation dite “patrimoniale” de la ressource piscicole ;
      · les mesures prises par les gestionnaires en faveur de populations piscicoles saines et diversifiées ;
      · de favoriser les espèces menacées ;
      · de favoriser la reproduction des poissons dans le milieu naturel ;
      · de renoncer au repeuplement avec des poissons destinés à être repris immédiatement ;
      · de s’approprier un nombre annuel raisonnable de poissons pour sa consommation personnelle.
      Afin que la pratique de son loisir puisse être garantie à long terme, le pêcheur des Couzes se déclare prêt à:
      · être ouvert à l’évolution des techniques et points de vue ;
      · former également des pêcheurs qui ne font pas partie de son association ;
      · transmettre ses connaissances et expériences à tout pêcheur ou débutant le sollicitant ;
      · soutenir les efforts des associations et fédérations dans le domaine de la formation de jeunes pêcheurs.couze-pavin-a-saint-floret

    Randonnées pédestres

    Arrivée d’un groupe de randonneurs….

    De nombreux sentiers de randonnée peuvent vous être proposés.

    Vous accédez à Saint-Floret par l’autoroute A 75 :
    Sortie n° 6, Besse -Saint-Nectaire, puis Champeix, en venant du nord, –
    Sortie n° 13, Issoire Centre -Besse, puis Perrier, dans l’autre sens.

    • Vous pouvez déjà visiter le village de Saint-Floret. Un patrimoine riche se dévoilera à vos yeux. Un château avec sa tour, une Eglise et des maisons anciennes d’artisans ou de vignerons vous procureront un retour dans le temps.
    • Du parking à hauteur du pont partent deux randonnées pédestres balisées, l’une en bleu de deux heures, remontant vers Clémensat, l’autre en jaune d’environ trois heures, allant vers le sud en passant par le site du Chastel.

      Randonneurs d’Auzon et de Chateldon (Mai 2018)

      Vous pouvez accéder au site du Chastel en prenant la direction du chemin de Rezonzoux (en passant par le vieux pont) et lorsque vous arrivez au site du Chastel, vous allez découvrir un ossuaire, des tombes rupestres, creusées dans le rocher et une magnifique Chapelle avec un toit de lauzes. Après votre visite, vous pouvez redescendre en empruntant le chemin des Grangettes qui est situé à votre droite du sentier de la descente du site.

    • Le village de Saint-Floret se trouve sur la route empruntée par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle dont il constitue une étape.
    • A deux kilomètres en direction de Saurier, au départ d’une aire de repos, se trouve la “Tête de Lion “, une source salée ferrugineuse donnant naissance à une concrétion calcaire importante. Une randonnée jusqu’au hameau d’Orphanges (Commune de Saint-Floret) tout en passant à côté de la Tête de Lion et des vestiges d’un château fort. Une belle “boucle” à faire en famille.
      tete-de-lion
    • Circuit de randonnée sur Saint-Floret.
      Ce circuit a été fourni par Netrando. Site : [>www.netrando.fr/]
      Vous êtes randonneur et vous désirez plus d’information sur un circuit et sur l’accueil touristique local, adressez-vous à l’Office de Tourisme lorsque les coordonnées figurent sur le circuit. Par téléphone au 05 65 51 47 42.La société NetRando a pour but la diffusion des informations touristiques locales basées sur la randonnée et les activités pleine nature en France. Elle propose un logiciel de saisie ainsi que des services connexes, comme la traduction en anglais, aux Offices de tourisme (voir la section Partenaires). Notre objectif est de travailler en collaboration avec les collectivités locales afin de valoriser au mieux leur patrimoine touristique.– Randonnées pédestres 5 kilomètres Saint-Floret – Le Chastel

      rando-chastel

    – Randonnées pédestres 5 kilomètres Saint-Floret – Clémensat
    St-Floret-Clémensat 5 kms

    Randonnées pédestres 8 kilomètres – Saint-Floret – Orphanges
    – Chazeras
    Saint-Floret-Orphanges-Chazeras


    Randonnées pédestres 10 kilomètresSaint-Floret – Orphanges-Aubignat-Chazeras

    10 kmsStFloret-Orphanges-Aubignat-Chazeras

    Rando 10 kilomètres.

    – Randonnées pédestres 20 kilomètres
    Terrain de cross – La Vigne Grande
    Pont médiéval de Saurier
    Fontaine d’eau potable
    Visite du Chastel
    Visite du Château et du village médiéval de Saint-Floret.

    Entre Patrimoine et Randos20 km

    – Randonnées pédestres  –   Saint-Floret – La Chaubasse
    ITI0162-LA-CHAUBASSE-A6313AUV063V5084MB

    • D’autres randonnées sont programmées sur la Commune de Saint-Floret. Vous pouvez vous renseigner auprès du Point Infos Touristiques ou à la Mairie de Saint-Floret Tel: 04 73 71 10 39

    http://randolibapince.over-blog.com/article-rando-a-saint-floret-102487129.html
    Randonnée avec Visorando

    Sites d’escalade

    Site face à l’Hotel-Restaurant “le Dristan”
    Chemin de Noyol à Saint-Floret

    rocher-escalade
     Présentation
    Rocher de Granite au bord de la rivière Couze, dans un site classé l’un des plus beaux villages de France.
    Altitude : 550 m
    Orientation : Nord
    Nombre de Voies : 14
    Hauteur des voies : 10 à 20 m
    Classification : 4C à 7A

     Le parking longeant la Couze Pavin, face au rocher appartient à l’Hôtel-Restaurant “Le Dristan”.
    Veuillez garer votre véhicule sur les places du village. Merci.


    saint-floret 01 par willhelm63

    Dalle de Ribeyre
    Localisation Commune de Saint-Floret
    Accès routier : De Clermont-Ferrand, prendre direction Issoire puis Besse.A champeix prendre la D28.
    Dans Saint Floret, prendre à droite direction saurier.
    Se garer 3 Km plus loin sur un parking aire de pique- nique,côté rivière, dans une courbe, au niveau d’un magnifique pont en pierre .
    Approche :
    A 1 Min , il suffit de passer le pont, puis prendre un chemin sur la gauche.Le rocher est au dessus de la couze.

    Fiche technique du site
    Présentation : Altitude 550 m.
    Belle dalle avec des lignes de quartz
    Réglementation particulière : Non
    Informations sur la falaise :
    Hauteur minimale : 15 m
    Hauteur maximale : 20 m
    Site sportif – Site conventionné
    Nombre de voies : 12
    Rocher : Granit

    Saint-Floret – Orphanges
    Localisation Commune de Saint-Floret
    Accès routier : A 24 km au sud de Clermont-Ferrand. 3 km au SO de St-Floret.
    Quitter la N9 à Issoire, prendre la D996 puis la D26 direction Besse. A St-Floret prendre la D627 puis la D628 jusqu’à Orphanges. Dépasser les premières maisons, prendre à gauche (lacet), traverser le hameau et faire 400 m jusqu’à une patte d’oie, se garer.
    Approche :
    Prendre un chemin montant à droite, franchir une clôture et la suivre par la droite (marques rouges).
    Fiche technique du site

    Présentation :
    Réglementation particulière : Non
    Informations sur la falaise :
    Hauteur minimale : 15 m
    Hauteur maximale : 20 m
    Longueur totale des voies : 0 m
    Site sportif
    Nombre de voies : 12
    De 5c à 7b
    Rocher : Basalt

    Saint-Floret – Saurier
    Localisation Commune : Saurier Accès routier : A 24 km au sud de Clermont-Ferrand. Entre St-Floret et Saurier sur la D26.
    Quitter la N9 à Issoire, prendre la D996 puis la D26 direction Besse, dépasser St-Floret de 3 km, les rochers dominent la route.

    Fiche technique du site
    Présentation :
    Site agréable en face SSO. Altitude 500 m. Niveau moyen assez élevé (6a-6b). Très belles dalles offrant une escalade raide et technique. Equipement solide, mais parfois mal placé.
    Réglementation particulière : Non
    Informations sur la falaise :
    Hauteur minimale : 25 m
    Hauteur maximale : 50 m
    Longueur totale des voies : 0 m
    Site sportif
    Site conventionné
    Nombre de voies : 42
    De 4b à 7b
    Rocher : Granite§

    mur-sous-site-du-chastel

    Ces informations ont été fournies par le site d’escalade ->http://www.ffme.fr/

    Quelques consignes de sécurité :
    L’escalade n’est pas un sport à risque, mais il demande tout de même une certaine connaissance des règles de sécurité. Savoir faire un noeud en huit, de cabestan, savoir s’équiper, s’encorder et mousquetonner, des réflexes qui viennent avec la pratique, évidemment.
    En falaise, le port du casque est fortement conseillé; que l’on soit assureur ou grimpeur, le risque de chute de pierre n’est jamais nul.
    Si vous êtes débutant et souhaitez essayer l’escalade en falaise, contactez la FFME Auvergne sur le site internet ffme63.fr, elle vous redirigera vers un guide expérimenté et qualifié.

    Parc à Sangliers

    Enclos du Parc de l’Arbre

    • Parc pour entraînement chasse aux sangliers à Aubignat, sur la Commune de Saint-Floret.
      Il est recommandé en période hors chasse d’entraîner les chiens en parcs à sangliers. Afin d’entretenir leur condition physique, nous avons sur la Commune de Saint-Floret un parc d’entraînement pour sangliers. Idéal également pour tester les jeunes chiens.
      Convivialité assurée dans un cadre d’exception !
      Monsieur Tempère est propriétaire de ce terrain de chasse où les chiens courants sur sangliers peuvent venir s’entraîner en semaine et en week end toute l’année. Tél : 04 73 71 10 35 ou 06 85 48 19 13

      sangliers

    Sites naturels et panoramiques

    Sites naturels
    Source minérale de la tête de lion

    rocher-la-tete-de-lion
    A quelques kilomètres à l’Ouest du bourg, vous trouverez une aire de pique-nique et un parking. Après avoir pris connaissance du site, il vous suffit alors de franchir le pont de Ribeyre qui enjambe la Couze Pavin pour parvenir en dix minutes de marche au griffon*.

     *Le griffon est l’émergence d’une source thermale, l’aboutissement du circuit souterrain dont il est en général le seul point observable.
    Les eaux proviennent d’eaux d’infiltration qui descendent dans le sous sol et qui au contact des chambres volcaniques récentes se sont réchauffées et se chargent de gaz carbonique. Le parcours est long pour venir des entrailles de la terre d’où leur température élevée et leur forte minéralisation
    Curiosités naturelles, ces sources thermo minérales se distinguent par un phénomène géologique appelé localement “Le volcan”..
    De toutes nos provinces, l’Auvergne est la mieux pourvue en sources minérales et thermales.


    Griffon de la source Tête de Lion par el_lobo54

    Des 600 sources minérales qu’on trouve en Auvergne, c’est sans conteste celle de Saint-Floret qui est la plus impressionnante. La plus spectaculaire de ses particularités provient de sa forme due à la minéralisation de l’eau. La “Tête de Lion” est en effet constituée d’une roche appelée travertin résultant du dépôt continuel de calcaire charrié par l’eau.

    De nombreuses sources se trouvent le long de la départementale entre Saint-Floret et Saurier. Parmi ces sources, deux ont été captées et donnent une eau très ferrugineuse.

    source-ferrugineuse

    – Chemin pour y accéder

    La Grotte des fées ou grotte « au gros ventre »

    grotte-des-fees
    Sources minérales, aux eaux froides, acidulées qui avaient la réputation de combattre les maladies des intestins des enfants. Tradition liée à cette grotte : l’épreuve du linge mouillé. On venait y laver les enfants malades. Après les ablutions, on lançait le linge mouillé au plafond contre la voûte de la grotte. S’il restait plaqué au roc, l’enfant allait guérir, s’il retombait, l’enfant était condamné. Ce ne sont que légende….

    rocher-grotte-aux-fees

    Vues panoramiques

    vue-du-chastel

    Site panoramique du Chastel
    Avec vue sur le Village et toute la Vallée de la Couze Pavin, du Sancy à Issoire. Point de vue unique sur la Vallée.

    sancy-sous-les-nuages
    Face à vous, vous découvrez les massifs du Sancy et derrière vous toute la vallée jusqu’à Issoire, en apercevant les villages de Saint-Vincent, Saint-Cirgues, Chidrac, Pardines, Meilhaud, Perrier et Issoire.

    vue-du-chastel

    Site panoramique du Château

    Vue sur tout le Village
    vue-cote-chateau

    En quelques chiffres

    Extrait de l’Etude sur les Forts Villageois du Puy-de-Dôme, commanditée par la DRAC Auvergne et élaborée par Christine Charbonnel, architecte-archéologue 2010-2011

    Population
     728 habitants en 1806
    545 en 1886,
    276 en 1968,
    219 en 1982
    259 en 1990,
    248 en 1999,
    264 en 2006
    282 en 2010

     Surface : 1216 hectares

     Altitude moyenne : 503 m

    La Commune
    A l’écart des grandes voies de communication, la commune est desservie par deux itinéraires principaux qui la relient à l’autoroute A75 et, de là, à Clermont- Ferrand (38kms) et Issoire (12kms).

    Les 1216 hectares du territoire communal s’étendent à l’ouest et au sud du bourg, sur un relief mouvementé qui a influencé l’implantation du bâti : excepté le bourg, créé pour des raisons militaires dans la vallée, les hameaux se dispersent sur des reliefs plus propices.

    Le bourg reste le principal pôle d’habitat : en fond de gorge, il s’étire dans la vallée creusée par la Couze Pavin, empruntée par la départementale D26 : la rivière et la route constituent l’épine dorsale du bâti, dominé par la présence d’un ensemble castral juché sur éperon.

    Depuis 1990, la population se maintient aux alentours de 260 habitants et a connu, depuis 2006, une nette embellie due à la construction d’habitat pavillonnaire,implanté en dehors du village. Saint-Floret s’inscrit dans la série de forts qui ont été créés tout au long de la vallée de la Couze : Saurier (à 5,5kms en amont), Saint-Vincent(2,5kms), Chidrac(3,5kms), Meilhaud (5kms), en aval et Pardines, en position de relief sur la vallée, à 7kms à l’est.

    Le Fort de Saint-Floret

    Extrait de l’Etude sur les Forts Villageois du Puy-de-Dôme, commanditée par la DRAC Auvergne et élaborée par Christine Charbonnel, architecte-archéologue 2010-2011

    Structure du fort
    Une représentation du village est conservée dans l’Armorial de Guillaume Revel .
    La vue, prise depuis le site du Chastel et les plans cadastraux, permettent de détailler et de restituer sommairement la structure du village :

    armorial-de-guillaume-revel

     l’enceinte castrale, composée d’un mur couronné de meneaux, enferme un
    donjon circulaire coiffé de hourds en bois et d’un toit conique, ainsi qu’un bâtiment résidentiel, édifié dans l’angle de la basse-cour.

    Le parement occidental du rempart est flanqué de deux tours, l’une crénelée, l’autre coiffée d’un toit conique.

    Une troisième, également crénelée, est perceptible derrière l’église, elle correspond vraisemblablement à une défense renforcée de l’enceinte dans sa partie basse.

    Le rempart, non représenté en 1821, subsiste actuellement comme mur de soutènement de la terrasse supérieure, un grand bâtiment, de plan quadrangulaire et percé d’une grande baie à remplage gothique représente le château du 14ème siècle.

    Edifié contre le parement extérieur de l’enceinte, il a conservé ses deux niveaux voûtés et une partie des peintures à fresques qui ornaient la salle d’apparat au niveau inférieur.

    Un quartier du village s’agglomère autour de l’église dont on devine le clocher.
    Il est dissocié des autres secteurs par l’alignement des façades, qui se retourne en direction du nord (l’actuelle rue des Chantoux) et forme une enceinte sommaire.

    Un bief , franchissable par une passerelle en bois, souligne le tracé sud de l’enceinte.

    Une porte (donne accès au quartier, en face du pont d’origine médiévale qui enjambe la Couze.

    Le bief est actuellement recouvert mais il apparaît ponctuellement, à côté de la porte, où il alimente un lavoir.

    La croix qui ornait le parapet du pont a été remplacée par un petit oratoire abritant une statue reliquaire d’origine romane.

    Un faubourg ouvert, protégé des crues par un mur, s’allonge à l’ouest, le long de la rivière. Il abrite deux grandes maisons ouvertes par des croisées : l’une d’elles servait encore de mairie au début du 20ème siècle. Elle a été détruite et reconstruite après 1944.

    La représentation partielle d’une roue évoque la présence, à l’est, d’un moulin, alimenté par le bief.

    L’enceinte du fort enferme un quartier dense, constitué, au milieu du 15ème siècle, de maisons couvertes en tuile, pour la plupart dotées de cheminées et de fenêtres à croisée.

    La «topographie, rapprochée de la clause relative au guet dans l’hommage du début du 17ème siècle (…), donne à penser que l’enceinte était celle d’une grande basse-cour aménagée par le seigneur, qui assurait ainsi la défense de
    l’ensemble du village»*.

    Le quartier conserve actuellement de nombreux éléments architecturaux (encadrements d’ouverture, …) qui évoquent l’état du fort tel qu’on l’imagine au 15ème siècle, avec ses maisons resserrées. Aucune trace de loges éventuelles n’est reconnaissable.

    Etat de conservation du bâti
    Depuis le bombardement de juin 1944, le secteur nord-ouest du fort a été détruit et abandonné. Il constitue une zone de taillis, ponctuée çà et là, par les derniers vestiges des anciennes constructions : ruines plus ou moins hautes et pans de murs utilisés comme soutènements des terrasses.

    Le bâti du fort qui a survécu est généralement occupé ou utilisé ; il est, de ce fait, bien entretenu mais quelques bâtiments souffrent d’un certain «laissez-aller» et donnent les signes précurseurs de dégradation, au niveau de la toiture, de l’enduit ou des menuiseries.

    Compte-tenu de son caractère historique et du label «Plus beau village de France» , le bâti traditionnel, et celui du fort en particulier, demande des attentions particulières notamment au niveau du choix des matériaux, de l’ aspect des façades et des toitures, très perceptibles depuis les terrasses du château.

    Intérêt historique et architectural du bâti
    Héritier de plusieurs siècles d’évolution, le bâti du fort se présente comme la juxtaposition de constructions d’époques différentes, généralement de grande qualité.

    En complément des monuments (château, église), plusieurs constructions (maisons de bourg, ruines- en rouge sur le plan) ou de simples murs présentent, grâce aux éléments architecturaux conservés dans les façades, un intérêt historique majeur.
    Une protection, visant à interdire leur démolition ou leur transformation
    doit être assurée.
    Une partie importante du bâti correspond à des constructions traditionnelles bien conservées et représentatives de l’évolution de l’architecture dans les contextes ruraux comme celui de Saint-Floret.
    Au même titre que les précédentes, elles méritent une attention particulière, notamment dans le traitement des façades, des couvertures et des menuiseries, de manière à garantir la pérennité de leur valeur patrimoniale.
    D’autres ont subi des transformations importantes mais réversibles (choix de matériaux, couleurs, aspects) qui pourront être corrigées à l’occasion de futurs travaux.
    Un dernier groupe rassemble des constructions récentes, qui ont introduit, au sein même du noyau ancien, des modèles de type pavillonnaire ou des volumes inadaptés au contexte. Leur présence dénature le site et leur prolifération doit être rigoureusement évitée.

    Avenir du fort
    Avec la protection au titre des Monuments historiques du château et son label «Plus beau village de France», la commune de Saint-Floret dispose d’atouts importants pour la sauvegarde et la valorisation de son patrimoine.

    Il apparaît cependant que la réglementation actuelle et ses modalités d’application, très lourdes, gagneraient à être précisées par la mise en place d’une AMVAP (Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) outil pédagogique permettant de clarifier, auprès des habitants et des futurs pétitionnaires, les «règles du jeu» applicables dans un contexte tel que celui du village, et du fort en particulier.

    Le secteur des ruines
    Au pied du château en perception directe depuis les terrasses, le secteur de l’ancien fort, à demi ruiné, constitue l’un des principaux «points noirs» du village et un danger pour les promeneurs (une partie est actuellement
    interdite d’accès).

    Les élus, conscients que ce secteur représente aussi un potentiel remarquable, ont décidé en 2009, la mise en place d’une Zone d’Aménagement Différé et acquis, depuis, la presque totalité des parcelles.

    zad

     Cette Z.A.D. couvre l’ensemble des parcelles du fort qui ont été abandonnées depuis leur bombardement en 1944. Elle englobe également une partie du quartier voisin (existant au milieu du 15ème siècle) et des équipements publics (salle des fêtes-pôle d’information touristique).

    Une étude a été réalisée en 2010 pour que la commune puisse établir un programme d’opérations réalisables sur les cinq prochaines années. La priorité est donnée au secteur du fort, avec un projet visant à revitaliser et à valoriser les ruines et les terrasses, par des aménagements sensibles, permettant de sauvegarder les constructions les mieux conservées et de créer des lieux d’animation, ouverts aux habitants et aux touristes.

    La surface conséquente et les espaces diversifiés (ruines, terrasses, ruelles, chemins) offrent de multiples possibilités qui doivent être organisées en un programme cohérent, réalisable en plusieurs phases mais à entreprendre d’urgence.

    L’étude s’est concrétisée, en octobre 2010, par le dépôt de demandes de subventions (Région, Département, Europe).

    Après l’octroi de ces subventions, la première phase de travaux devrait débuter en 2011, par le confortement des ruines, le nettoyage général et la sécurisation du site.