Travaux en cours

La dernière partie de la traverse de Saint-Floret est en cours.
L’Entreprise Cymaro travaille sur les réseaux d’eaux pluviales avant de s’attaquer à l’enrobé et aux trottoirs.   Ce chantier, dont l’initiative revient au conseil départemental du Puy-de-Dôme, nécessite une déviation des poids lourds, ainsi que diverses perturbations de la circulation automobile. D’après les intervenants, ces travaux devaient s’achever en mai.
En raison de l’épidémie relative au Coronavirus COVID 19 et aux mesures gouvernementales annoncées, l’Entreprise Cymaro  ferme 5 semaines, d’où arrêt des travaux.  1er jour de Fermeture mardi 17 mars 2020
La circulation est possible dans la traverse en roulant très doucement et en faisant attention si l’on se croise avec un autre véhicule.

L’Entreprise Cymaro travaille sur les réseaux d’eaux pluviales avant de s’attaquer à l’enrobé et aux trottoirs.
Ce chantier, dont l’initiative revient au conseil départemental du Puy-de-Dôme pour une partie et à la Municipalité de Saint-Floret avec une aide financière du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes pour l’autre partie, nécessite une déviation des poids lourds et des véhicules, et diverses perturbations de la circulation automobile en semaine. D’après les intervenants, ces travaux devraient être achevés mi-mai

Mur de soutènement au Chastel
Le mur de la montée à l’Eglise du Chastel s’est effondré. Les employés communaux le refont en pierres
La Traverse
A partir du lundi 20 janvier 2020, des travaux vont s’engager sur la route départementale traversant Saint-Floret. Des perturbations de circulation vont sans doute avoir lieu. La Municipalité vous prie de l’en excuser. Ces travaux sont faits par une partie par le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Municipalité de Saint-Floret.

Une première réunion a eu lieu  pour la deuxième partie de la traverse en présence des représentants du conseil départemental du Puy-de-Dôme, de l’architecte, des élus de Saint-Floret.
La section à aménager est située entre la fin de la première tranche (lace du Marronnier) jusqu’en limite d’agglomération en direction de Saurier.
Les principes d’aménagement réalisés sur la première tranche seront conservés sur cette deuxième tranche à savoir :
– largeur de la chaussée variable en fonction des zones de 3,50 m à 5,30 m
– la mise en place de bordures préfabriquées en béton pierre reconstituée de 0,20 m x 0,20 m
– la mise en place de dalles béton tuype « nice » de 0,15 m x 0,50 m x 0,08

Définition des séquences :
1ère séquence
 : De la place du Marronnier jusqu’à la place du 30 juin 44
– le traitement des trottoirs a été envisagé en pavé
– l’aménagement devra prendre en compte l’aménagement réalisé de la place
2ème séquence : de la place du 30 juin 1944 jusqu’en sortie étroite du bourg (bief)
– le traitement des trottoirs a été envisagé en enrobé grenaillé
– cette section de RD pourra être réduite en fonction des trottoirs à créer
– une voie prioritaire pourra être étudiée
– l’emprise du trottoir pourrait être envisagée en élargissant l’emprise sur les rochers bordant la RD
3ème séquence – du bief jusqu’en limite d’agglomération
– la commune souhaite conserver les arbres existants
– les trottoirs pourraient être en enrobés grenaillés ou sable sur différentes zones
La commune souhaite la création d’un maximum de places de stationnement côté Couze en sortie de bourg
Pour la création de ces places, il faudra : vérifier les domanialités, les largeurs disponibles (stationnement en longitudinal ou en épis), l’état des talus par rapport à la Couze.

WC pour Handicapés sur la Place du 30 juin 1944
Un wc pour handicapés va être construit sur cette place pour remplacer celui qui a été démoli lors de la rénovation de la Place du 30 juin 1944.

Aménagement des ruines

Grâce au soutien financier accordé par le Conseil régional d’Auvergne et le Conseil général du Puy-de-Dôme, la commune de Saint Floret, a réalisé une étude d’aménagement et de mise en valeur touristique du bourg dans lequel se situe le secteur des ruines témoignage du passé douloureux de notre village durant la seconde guerre mondiale.

 

  • amenagement-des-ruinesDes demandes de subvention ont été déposées au FEADER (Europe), au Conseil Régional d’Auvergne, au Ministère de l’Intérieur, au Conseil général du Puy-de-Dôme pour réaliser ce chantier. Ces demandes ont abouti et le chantier a pu commencer. Après les gros travaux faits par des entreprises de la Région, et les équipes « Environnement » et « Patrimoine » du SIVOM de Champeix , c’est l’association “Jeunesse et Reconstruction” qui a continué ce chantier durant 3 semaines en 2018. Des dossiers de subvention vont être montés en 2019 pour continuer et finir le cheminement des ruines jusqu’au château.